BPI. Débats en ligne : Derniers sons http://webtv.bpi.fr FR Thu, 27 Apr 2017 01:20:04 +0100 Thu, 27 Apr 2017 01:20:04 +0100 http://archives-sonores.bpi.fr/design/images/logo_bpi_240-240.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne http://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Derniers sons Et la BD franco-belge aujourd'hui ? http://webtv.bpi.fr/doc=12732 2017-04-05 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12732/20170320-ExpGasAR-AU01_01Bpi.mp3 01:29:25 À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar   La médiation culturelle face au numérique : table ronde http://webtv.bpi.fr/doc=12586 2017-03-30 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12586/20170220-QuaBpiED-AU01_01Bpi.mp3 01:29:01 Quelle place accorder, dans les musées ou les institutions culturelles, aux dispositifs numériques et aux technologies d’information et de communication ? Quels systèmes de médiation concevoir face au patrimoine nativement numérique ? Des visites interactives à la mise en exposition du jeu vidéo, cette rencontre a pour objectif d'interroger le renouvellement actuel des pratiques de médiation. Il s'agit en effet de déterminer dans quelle mesure ces pratiques impliquent un rapport nouveau aux publics des institutions culturelles. Avec : Marion Coville, Fabien Prioville, Sébastien Magro Quelle place accorder, dans les musées ou les institutions culturelles, aux dispositifs numériques et aux technologies d’information et de communication ? Quels systèmes de médiation concevoir face au patrimoine nativement numérique ? Des visites interactives à la mise en exposition du jeu vidéo, cette rencontre a pour objectif d'interroger le renouvellement actuel des pratiques de médiation. Il s'agit en effet de déterminer dans quelle mesure ces pratiques impliquent un rapport nouveau aux publics des institutions culturelles. Avec : Marion Coville, Fabien Prioville, Sébastien Magro   Face value http://webtv.bpi.fr/doc=12432 2017-03-29 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12432/20170209-InoInoAR-AU01_01Bpi.mp3 00:58:39 Face Value est certainement l’un des films les plus ambitieux de Johan van der Keuken, l’aboutissement des constantes qui tissent son œuvre : recherche formelle et engagement politique. Cette fois, le champ d’action du grand voyageur est vaste : l’Europe en mouvement, avec en contrepoint la guerre du Golfe qui sévit. Le cinéaste se donne un double défi : filmer presque constamment des visages en gros plans et rendre sensible au spectateur les interactions des pays et des événements. Il le fait par la complexité d’un montage où il organise des croisements, des juxtapositions, des correspondances, des rebonds entre les “scènes glanées au cours de son périple européen. La richesse de ce kaléidoscope est fascinante, servie par un travail sur l’image comme toujours remarquable. Avec : Catherine Blangonnet, Alain Bergala Face Value est certainement l’un des films les plus ambitieux de Johan van der Keuken, l’aboutissement des constantes qui tissent son œuvre : recherche formelle et engagement politique. Cette fois, le champ d’action du grand voyageur est vaste : l’Europe en mouvement, avec en contrepoint la guerre du Golfe qui sévit. Le cinéaste se donne un double défi : filmer presque constamment des visages en gros plans et rendre sensible au spectateur les interactions des pays et des événements. Il le fait par la complexité d’un montage où il organise des croisements, des juxtapositions, des correspondances, des rebonds entre les “scènes glanées au cours de son périple européen. La richesse de ce kaléidoscope est fascinante, servie par un travail sur l’image comme toujours remarquable. Avec : Catherine Blangonnet, Alain Bergala   Quel avenir pour les institutions culturelles ? http://webtv.bpi.fr/doc=12582 2017-03-20 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12582/20170306-QuaBpiED-AU01_01Bpi.mp3 01:42:18 En l’espace d’une décennie, au tournant des années 80, deux grands établissements culturels pluridisciplinaires ont vu le jour à Paris. Depuis, les lignes de la légitimité culturelle se sont déplacées, le paysage s’est complexifié, les politiques culturelles ont évolué. Comment dès lors, pour ces établissements, assumer une mission de proposition, de diffusion et d’accompagnement culturels auprès de l’ensemble de la population et d’un territoire, tout en conservant spécificités et identité ? Quelles sont les évolutions notables des institutions culturelles, quel peut être et doit être leur rôle, quels sont les défis présents et futurs qui se posent à elles ? Avec : Serge Lasvigne, Didier Fusillier En l’espace d’une décennie, au tournant des années 80, deux grands établissements culturels pluridisciplinaires ont vu le jour à Paris. Depuis, les lignes de la légitimité culturelle se sont déplacées, le paysage s’est complexifié, les politiques culturelles ont évolué. Comment dès lors, pour ces établissements, assumer une mission de proposition, de diffusion et d’accompagnement culturels auprès de l’ensemble de la population et d’un territoire, tout en conservant spécificités et identité ? Quelles sont les évolutions notables des institutions culturelles, quel peut être et doit être leur rôle, quels sont les défis présents et futurs qui se posent à elles ? Avec : Serge Lasvigne, Didier Fusillier   Gaston a 60 ans ! http://webtv.bpi.fr/doc=12439 2017-03-03 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12439/20170213-ExpGasAR-AU01_01Bpi.mp3 01:36:29 La Bpi vous propose une séance spéciale autour de la réédition de la collection complète de Gaston Lagaffe, pour célébrer les 60 ans de la création de ce personnage mythique Avec : Frédéric Jannin, Isabelle Franquin, Sergio Honorez La Bpi vous propose une séance spéciale autour de la réédition de la collection complète de Gaston Lagaffe, pour célébrer les 60 ans de la création de ce personnage mythique Avec : Frédéric Jannin, Isabelle Franquin, Sergio Honorez   Fictions de soi : l'identité à l'heure du numérique http://webtv.bpi.fr/doc=12431 2017-03-01 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12431/20170206-QuaBpiAR-AU01_01Bpi.mp3 01:52:51 Entre autobiographie et fiction, les réseaux sociaux déplacent les frontières entre vie privée et vie publique, jouant en permanence de l'ambivalence entre le plaisir de partager son histoire personnelle et la volonté de préserver son intimité et ses données. Que montre-t-on de soi-même sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Périscope, Instagram ou Tinder ? Qu'elle soit parfaitement contrôlée (e-réputation, profils fictionnels) ou non, que révèle notre image sur nous ? Cette rencontre soulèvera la question de l'identité sur les réseaux sociaux numériques et la manière dont ceux-ci sont devenus des supports d'écriture et d'affirmation d'une certaine image de soi. Avec :  Boulet, Fanny Georges, Louise Merzeau Entre autobiographie et fiction, les réseaux sociaux déplacent les frontières entre vie privée et vie publique, jouant en permanence de l'ambivalence entre le plaisir de partager son histoire personnelle et la volonté de préserver son intimité et ses données. Que montre-t-on de soi-même sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Périscope, Instagram ou Tinder ? Qu'elle soit parfaitement contrôlée (e-réputation, profils fictionnels) ou non, que révèle notre image sur nous ? Cette rencontre soulèvera la question de l'identité sur les réseaux sociaux numériques et la manière dont ceux-ci sont devenus des supports d'écriture et d'affirmation d'une certaine image de soi. Avec :  Boulet, Fanny Georges, Louise Merzeau   Les routes marines de l'Internet http://webtv.bpi.fr/doc=12428 2017-02-23 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12428/20170202-HorPisAR-AU01_01Bpi.mp3 01:12:10 Tapis sous les océans du globe, des millions de kilomètres de câbles relient les continents et assurent 99% du trafic internet et téléphonique entre ces terres émergées. Ils font voyager nos SMS et nos images en utilisant parfois les routes commerciales d’hier. Il y a plus d’un million de kilomètres de câbles sous-marins, soit 25 fois le tour de la Terre. Toutes ces autoroutes de l’information portent un nom : Marea, SeaMeWe, Greenland Connect ou Hiberia Express (qui peut router l’équivalent de 1500 numéros de National Géographic en 30 millisecondes !) pour n’en citer que quelques-unes. Avec : Nicolas Demassieux Tapis sous les océans du globe, des millions de kilomètres de câbles relient les continents et assurent 99% du trafic internet et téléphonique entre ces terres émergées. Ils font voyager nos SMS et nos images en utilisant parfois les routes commerciales d’hier. Il y a plus d’un million de kilomètres de câbles sous-marins, soit 25 fois le tour de la Terre. Toutes ces autoroutes de l’information portent un nom : Marea, SeaMeWe, Greenland Connect ou Hiberia Express (qui peut router l’équivalent de 1500 numéros de National Géographic en 30 millisecondes !) pour n’en citer que quelques-unes. Avec : Nicolas Demassieux   La culture en mutation : pratiques et représentations http://webtv.bpi.fr/doc=12415 2017-02-14 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12415/20170116-QuaBpiED-AU01_02Bpi.mp3 01:51:47 En posant la question de l’état actuel des pratiques culturelles et des représentations de la culture, cette table ronde interrogera certaines des reconfigurations majeures survenues durant ces dernières années. Les hiérarchies culturelles sont-elles aussi fortes qu’elles l’ont été par le passé ? Comment les distinctions sociales continuent-elles de s’exprimer dans les pratiques culturelles ? Enfin, quels types de redéfinition la notion même de culture a-t-elle subi ? Avec : Christine Détrez, Jean-Michel Guy, José Manuel Gonçalvès, Mathilde Michel, Christine Carrier En posant la question de l’état actuel des pratiques culturelles et des représentations de la culture, cette table ronde interrogera certaines des reconfigurations majeures survenues durant ces dernières années. Les hiérarchies culturelles sont-elles aussi fortes qu’elles l’ont été par le passé ? Comment les distinctions sociales continuent-elles de s’exprimer dans les pratiques culturelles ? Enfin, quels types de redéfinition la notion même de culture a-t-elle subi ? Avec : Christine Détrez, Jean-Michel Guy, José Manuel Gonçalvès, Mathilde Michel, Christine Carrier   L'art de Franquin http://webtv.bpi.fr/doc=12411 2017-02-08 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12411/20170109-ExpGasAR-AU01_01Bpi.mp3 01:33:03 Au-delà du personnage emblématique de Gaston Lagaffe, qui fête ses 60 ans, le travail de Franquin est reconnu pour son originalité, sa sophistication, son imagination, par des générations d'auteurs et de dessinateurs qui se réclament encore de son influence. Cette rencontre permettra d'en savoir plus sur la technique, les inspirations, les méthodes de l'artiste méticuleux qu'était Franquin, le créateur du Marsupilami et l'auteur des Idées Noires. Avec : Frédéric Jannin, Gérard Viry-Babel, Pierre Huyghebaert Au-delà du personnage emblématique de Gaston Lagaffe, qui fête ses 60 ans, le travail de Franquin est reconnu pour son originalité, sa sophistication, son imagination, par des générations d'auteurs et de dessinateurs qui se réclament encore de son influence. Cette rencontre permettra d'en savoir plus sur la technique, les inspirations, les méthodes de l'artiste méticuleux qu'était Franquin, le créateur du Marsupilami et l'auteur des Idées Noires. Avec : Frédéric Jannin, Gérard Viry-Babel, Pierre Huyghebaert   Comment les "digital natives" vont obliger les entreprises à bouger ? http://webtv.bpi.fr/doc=12388 2017-02-03 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12388/20161209-DigNatAR-AU01_01Bpi.mp3 01:40:05 Les jeunes de la génération Y (ou Z) vont-ils faire vivre aux entreprises une véritable révolution culturelle ? Fondateurs de multiples start-up régies par des règles et des philosophies inédites, les « digital natives » débarquent sur le marché du travail. Créatifs, polyvalents, aimant bouger, travailler « fun » et en équipe, tout en voulant rester autonomes, ces jeunes sont-ils en train d’inventer un nouveau modèle économique ? Quel impact ont-ils sur le management de la génération X encore aux commandes aujourd’hui ? Les managers sont-ils capables de remettre en cause leur cadre de référence, de revoir leur mode de fonctionnement, de s’adapter à ces jeunes qui «cassent les codes» ? À quoi ressembleront les organisations, les managers, le leadership, la place des femmes dans le monde du travail demain ? Les jeunes de la génération Y (ou Z) vont-ils faire vivre aux entreprises une véritable révolution culturelle ? Fondateurs de multiples start-up régies par des règles et des philosophies inédites, les « digital natives » débarquent sur le marché du travail. Créatifs, polyvalents, aimant bouger, travailler « fun » et en équipe, tout en voulant rester autonomes, ces jeunes sont-ils en train d’inventer un nouveau modèle économique ? Quel impact ont-ils sur le management de la génération X encore aux commandes aujourd’hui ? Les managers sont-ils capables de remettre en cause leur cadre de référence, de revoir leur mode de fonctionnement, de s’adapter à ces jeunes qui «cassent les codes» ? À quoi ressembleront les organisations, les managers, le leadership, la place des femmes dans le monde du travail demain ?