BPI. Débats en ligne : Bande dessinée http://webtv.bpi.fr FR Tue, 26 Sep 2017 05:57:21 +0100 Tue, 26 Sep 2017 05:57:21 +0100 http://archives-sonores.bpi.fr/design/images/logo_bpi_240-240.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne http://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Bande dessinée La structure est pourrie, camarade ! http://webtv.bpi.fr/doc=12844 2017-07-03 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12844/20170612-LitSceED-AU01_01Bpi.mp3 00:40:56 Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi   La structure est pourrie, camarade ! http://webtv.bpi.fr/doc=12844 2017-07-03 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12844/20170612-LitSceED-AV01_01Bpi_vis.mp4 00:40:56 Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi   La structure est pourrie, camarade ! http://webtv.bpi.fr/doc=12844 2017-07-03 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12844/20170612-LitSceED-AV01_01Bpi_vis.mp4 00:40:56 Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi Erevan, capitale de l’Arménie, est en plein renouveau urbain. Frunzik, architecte et professeur, raconte sa vie à ses élèves : sa mère française, son père arménien, ses études à Paris, ses intérêts ambigus pour l'architecture soviétique et le capitalisme à l'américaine, sa passion pour le béton. Frunzik et son père, l’architecte Sergei Zakoyan, ont de grands projets pour la ville. Il faut tout reconstruire : terminés les vieux immeubles historiques, place au renouveau, aux grands appartements à trois salles de bain, aux statues de grands hommes et aux supermarchés ! Au cœur de cette révolution architecturale, l’humour mordant de Viken Berberian et l’énergie monumentale du trait de Yann Kebbi, dessinent un portrait grinçant et terriblement réaliste de notre monde. Avec : Viken Berberian, Yann Kebbi   Et la BD franco-belge aujourd'hui ? http://webtv.bpi.fr/doc=12732 2017-04-05 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12732/20170320-ExpGasAR-AU01_01Bpi.mp3 01:29:25 À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar   Et la BD franco-belge aujourd'hui ? http://webtv.bpi.fr/doc=12732 2017-04-05 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12732/20170320-ExpGasAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:29:25 À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar   Et la BD franco-belge aujourd'hui ? http://webtv.bpi.fr/doc=12732 2017-04-05 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12732/20170320-ExpGasAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:29:25 À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar À force d’avoir le nez sur les deux grands maîtres Hergé et Franquin, les auteurs belges ont-ils loupé le train de la nouveauté ? Sur les traces de Pilote, au milieu des années 70, Métal Hurlant, Fluide glacial ou encore L’Écho des savanes portent l’innovation loin de Bruxelles, ce que ne démentira pas, un peu plus tard, la naissance du plus français des magazines d’éditeurs belges, le magazine (À Suivre). Alors, la BD belge s’est-elle perdue en route ? Où va-t-elle chercher ses maîtres et ses influences ? Trois auteurs d’aujourd’hui en débattent. Batem est le fils spirituel de Franquin. Yslaire a débuté dans Spirou pour s’éloigner peu à peu du gros nez. Flore Balthazar appartient à la jeune génération, elle n’a pas grandi entre Tintin et Spirou. Ligne claire, école de Marcinelle, style gros nez ? Tous ces mots ont-ils encore un sens pour elle ? Avec :  Batem,  Yslaire, Flore Balthazar