BPI. Débats en ligne : Sciences et techniques http://webtv.bpi.fr FR Fri, 19 Oct 2018 04:11:38 +0100 Fri, 19 Oct 2018 04:11:38 +0100 http://archives-sonores.bpi.fr/design/images/logo_bpi_240-240.jpg Bibliothèque publique d'information. Débats en ligne http://webtv.bpi.fr Bibliothèque publique d'information Sciences et techniques Artefacts sonores http://webtv.bpi.fr/doc=13822 2018-10-11 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13822/20180618-SonAutAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:54:24 La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag   Artefacts sonores http://webtv.bpi.fr/doc=13822 2018-10-11 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13822/20180618-SonAutAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:54:24 La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag   Artefacts sonores http://webtv.bpi.fr/doc=13822 2018-10-11 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13822/20180618-SonAutAR-AU01_01Bpi.mp3 01:54:24 La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag La multiplication des artefacts relevant de l’intelligence artificielle – robots, voix de synthèse, etc. – nous confronte à l’omniprésence de sons non humains ou hybrides avec lesquels nous cohabitons ou coopérons : dans de nombreuses circonstances de la vie quotidienne - contacter une administration, souscrire une assurance, se fier à un GPS, etc. -, des voix synthétiques nous guident et nous enjoignent d’accomplir une action. De même, des robots interagissent avec les humains par la voix. Comment appréhende-t-on ces voix ? Comment sont-elles conçues ? Lors de cette séance, le jazzman Bernard Lubat improvisera en dialogue avec des programmes informatiques. Avec : Bernard Lubat, Marc Chemillier, Gérard Assayag   Lorsque la musique fait swinguer les neurones http://webtv.bpi.fr/doc=13037 2017-12-20 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13037/20171204-VivRevAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:55:21 Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors   Lorsque la musique fait swinguer les neurones http://webtv.bpi.fr/doc=13037 2017-12-20 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13037/20171204-VivRevAR-AU01_01Bpi_01.mp3 01:55:21 Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors   Lorsque la musique fait swinguer les neurones http://webtv.bpi.fr/doc=13037 2017-12-20 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/13037/20171204-VivRevAR-AV01_01Bpi_vis.mp4 01:55:21 Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors Emmanuel Bigand et le "Rolling String Quartet" proposent un "opéra scientifico-rock en trois actes" pour sensibiliser un large public amateur de musique et/ou désireux de connaître les effets de la musique sur le cerveau. Les liens entre musique et cerveau y sont tissés par touches successives en suivant une logique claire : la musique stimule notre intelligence (acte 1) et nos aptitudes sensibles (acte 2) et cette simulation a de nombreuses implications positives pour l'éducation, la santé et le vieillissement (acte 3). Avec les acteurs du “Rolling string quartet” : Emmanuel Bigand (chercheur en psychologie cognitive, violoncelle), Steve Duong (1er violon), Marguerite Dehors (2e violon), Camille Rolet (alto) Avec : Emmanuel Bigand, Steve Duong, Camille Rolet, Marguerite Dehors   L'engagement chez les scientifiques : une absence de neutralité assumée, une objectivité confortée http://webtv.bpi.fr/doc=12872 2017-07-10 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12872/20170619-TreMinAR-AV05_05Bpi_vis.mp4 00:14:42 La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco   L'engagement chez les scientifiques : une absence de neutralité assumée, une objectivité confortée http://webtv.bpi.fr/doc=12872 2017-07-10 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12872/20170619-TreMinAR-AV05_05Bpi_vis.mp4 00:14:42 La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco   L'engagement chez les scientifiques : une absence de neutralité assumée, une objectivité confortée http://webtv.bpi.fr/doc=12872 2017-07-10 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12872/20170619-TreMinED_AU05_05Bpi.mp3 00:14:42 La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco La recherche scientifique repose sur le respect de certaines valeurs qui permettent de produire des savoirs : contribution au bien public, universalisme, désintéressement et doute organisé. Pourtant les chercheurs ne sont ni neutres ni objectifs et n’ont pas tous la même vision du monde. Par : Livio Riboli-Sasco, enseignant-chercheur, biologiste, co-fondateur et employé de la coopérative l’Atelier des jours à venir Avec : Livio Riboli-Sasco   L'intelligence animale : un sujet dans l'air du temps http://webtv.bpi.fr/doc=12787 2017-06-26 http://archives-sonores.bpi.fr/download/podcast/12787/20170522-LirMonAR-AU01_01Bpi.mp3 01:43:22 À l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif L’animal est-il l’avenir de l’homme ? aux éditions Larousse, la Bpi vous propose une rencontre autour de nouveautés éditoriales sur les compétences animales, à la lumière des recherches les plus récentes. Avec : Norin Chai, Emmanuelle Pouydebat À l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif L’animal est-il l’avenir de l’homme ? aux éditions Larousse, la Bpi vous propose une rencontre autour de nouveautés éditoriales sur les compétences animales, à la lumière des recherches les plus récentes. Avec : Norin Chai, Emmanuelle Pouydebat